Image de fond
Entête spécifique à l'impression
Vous êtes ici :   Détail d'une actualité

Economie
GAEC des copains
Ils changent de vie pour devenir agriculteurs

Fabrice Felten et sa femme étaient ingénieurs en informatique. Ils ont quitté leur travail pour s'installer dans les Vosges et devenir agriculteurs à Valleroy-le-Sec, près de Vittel. Aujourd'hui, ils produisent des céréales qu'ils transforment en pains, pâtes... Le tout en agriculture biologique.

Les activités de ce GAEC (Groupement agricole d’exploitation en commun) sont la vente directe (marchés) et en circuit court (nombreuses petites surfaces classées AB) de céréales (1/3 de la production est utilisé pour la confection de pains, brioches, pâtes, farines) ; la vente d’œufs et la vente de viande de brebis en caissettes, l’ensemble des productions possède la certification agriculture biologique.

Le GAEC possède aujourd’hui une belle exploitation dont les bâtiments ont été totalement construits par Fabrice FELTEN et notamment en murs de paille et bois.

Elle est constituée de :

- 56,4 ha de foncier (céréales et prairies) ;
- 440 poules pondeuses sur 3 poulaillers déplaçables qui produisent environ 370 œufs/jour ;
- 55 brebis conduites en plein air ;
- Un gros et un petit batiments de stockage (grains et matériel) ;
- Un local de transformation avec moulin ;
- Un local de vente directe sur l’exploitation ouvert 2 demi-journées par semaine ;
- Du matériel de travail au sol et 2 tracteurs.

Benoît Jourdain, vice-président du Conseil départemental, en charge de l’Agriculture, s'est rendu dernièrement au Gaec des copains, afin de lui accorder  une subvention permettant la création d’un local d’entreposage de produits ensachés et l’acquisition de matériel. Cet investissement devrait contribuer au développement de cette exploitation en agriculture biologique et sécuriser la qualité de ses produits vendus en direct et en circuit court.

Le local permettra le stockage des produits ensachés dans un environnement spécifique, protégé et adapté, l’acquisition de la brosse à blé éliminera les dernières impuretés du produit, celle du séchoir à pâtes visera à augmenter la production de l’activité et celle du déchaumeur/scalpeur améliorera les conditions de travail et d’entretien des cultures.

Cet investissement de la part des propriétaires, Fabrice et Sarah Felten, et Pierre Olivier Roudil, se monte à 30 258 € HT. Le Département des Vosges apportera son soutien à hauteur de 4247 euros HT soit 14% du projet.

Regardez le reportage :

 

 
 
 
Recherche
Toute l'actualité
Rechercher une actualité

... par thème


... par mois


... Par année





Conseil départemental des Vosges (88) Tous droits réservés. Enregistrement, reproduction et copie interdits.

www.vosges.fr, Site du Département des Vosges.