12juin

Valorisation de la Biomasse

Et si l’on collectait l’herbe coupée le long des routes pour la transformer en énergie ou en compost au lieu de la laisser sur place? Comment procéder? Quels avantages, quels inconvénients? Quelles contraintes? Pour le savoir, une expérimentation portée par le Pôle Eco’Ter, association dédiée à l’économie circulaire et à la création d’emplois locaux, s’est déroulée fin avril dans trois secteurs de l’ouest vosgien1.

Plusieurs partenaires se sont mobilisés autour de cette expérimentation :

  • Le Conseil départemental, gestionnaire des routes,
  • Le chantier éducatif d’insertion « Jeunesse et Culture » qui durant une semaine a procédé au ramassage des déchets jetés sur le bord des routes par des automobilistes indélicats,
  • L’entreprise NOREMAT qui a mis gracieusement à la disposition des agents du Département une nouvelle machine pratiquant à la fois la fauche des accotements et l’aspiration des végétaux vers une benne intégrée. 
  • EVODIA chargée notamment d’analyser des échantillons d’herbe prélevés afin de connaître leur teneur en métaux lourds, hydrocarbures et sel de route et ainsi, de les orienter vers le mode de valorisation le mieux adapté (méthanisation ou compostage).

La valorisation de la biomasse fait partie des actions prioritaires du plan « Vosges Ambitions » Spécial de Transition Écologique (VASTE) engagé par le Département.

Méthanisation et compostage

Plusieurs unités de méthanisation (Gemax Énergie à Les Vallois, G3 Environnement à Coussey et ABCDE à Mandres-sur-Vair) ont été contactées pour valoriser cette première coupe. Le compostage de l’herbe a été également testé chez ABCDE. Enfin, pour boucler la boucle, les déchets collectés préalablement à la fauche ont été pesés et analysés afin de déterminer la part pouvant faire l’objet d’un recyclage avant d’être ensuite acheminés vers différentes déchetteries selon un protocole mis en place par EVODIA. Avec 16000 tonnes d’herbe récoltables par an, le potentiel, il est vrai, est là !

Plus d'infos
- Conseil départemental des Vosges: jprouhier@vosges.fr
- Pôle Eco’ter: Tél.: 0752055166, cdargenlieu@poleecotervosges.org
- Evodia, egenestre@evodia.org

1 Au col du Poirier, aux abords de la zone industrielle de Damblain et de part et d’autre de Liffol-le-Grand.

Ecoutez Véronique Marcot, Vice-présidente déléguée aux routes expliquer l'intérêt de cette expérimentation

A voir aussi

Aux sources de mes Hautes-Vosges

Aux sources de mes Hautes-Vosges

Nouveau film de Jacques Cuny « Les films de Jacques Cuny, le Magicien des Hautes-Vosges », selon ...

Je Vois la Vie en Vosges, côté sport

Je Vois la Vie en Vosges, côté sport

Partenaire de nombreuses manifestations sportives tout au long de l’année, la marque « Je Vois la V...

Vosges, l'esprit vélo

Vosges, l'esprit vélo

Les Vosges s’apprêtent à vivre cet été deux événements majeurs : la coupe du monde de VTT et la Sem...

Aide à domicile, comment ça marche ?

Aide à domicile, comment ça marche ?

Pour tout savoir : participez aux réunions d’information organisées par la FEPEM  

Depuis 80 ans LIVIO CONSTRUIT POUR DURER 

Depuis 80 ans LIVIO CONSTRUIT POUR DURER 

Le Groupe de BTP LIVIO, installé à Fresse-sur-Moselle (400 salariés) qui fête cette année ses 80 ans...

Nouveau schéma de développement touristique

Nouveau schéma de développement touristique

Adopté le 28 janvier dernier par l’Assemblée départementale, le nouveau Schéma départemental de dév...